Hey, mais dis donc, ça faisait un bye ! Je reviens aujourd’hui avec la suite de notre road trip aux USA. 

Nous avons quitté Las Vegas vers 13h pour nous diriger vers Bryce Canyon. Bryce Canyon est un des parcs dans lequel je voulais absolument m’arrêter. Je voulais découvrir de mes propres yeux ces fameuses cheminées et montrer à Laura ce que la nature peut faire !

Je n’ai pas beaucoup de photos, étant donné que la batterie de mon appareil photos m’a lâchement lâchée pendant notre périple du jour, autant vous dire que j’étais bien triste car pour le coup nous en avons pris pleins les yeux. Bryce Canyon est bien plus qu’un Canyon, c’est un amphithéâtre ! La pluie et la neige ont sculptés les fameux hoodoos en calcaire rouge et blanc.

Je dois vous dire que c’est LA randonnée que j’ai préféré durant notre périple, je n’ai pas de mot pour vous décrire la beauté du lieux. Nous nous y sentions aussi incroyablement bien, on aurait pu, si la fatigue n’avait pas était avec nous, prolonger notre soirée dans le parc juste en restant assis à contempler le site pendant de longues minutes. Un sentiment de bien être, nos yeux éparpillés entre les roches rouges, les sapins et le ciel bleu.

Le manque de temps, nous a permis de visiter un seul point : le Sunset Point. C’est tout au fond du canyon que nous sommes descendus, puis nous avons emprunté un petit chemin tranquille pour cette randonnée de 4 km. J’ai adoré me balader avec Morgan et Laura dans cet endroit si paisible et ressourçant. Laura faisait le clown à chaque pas et avait tendance à chahuter avec son Papa en jouant au foot avec les quelques cailloux qui se trouvaient à leurs pieds, quand à moi je savourais chaque seconde les larmes aux yeux, en pensant à la chance que j’avais d’être ici avec eux. Certains endroit dans le mode vous procure un tel bonheur, c’est assez étrange comme sensation mais c’est tellement bon !

Après une nuit dans un VRAI motel américain, nous avions jusqu’à présent fait que des hôtels prévus sur notre road book (organisé par Showroomprive) mais l’hôtel de cette nouvelle inscrit dans le road book se trouvait à plus de 200km de Bryce Canyon, le tout en retroussant chemin, il fallait donc faire marche arrière ce qui était hors de question pour nous. Nous avons décidé pour notre santé mental, oui je parle bien de la dose de fatigue accumulée depuis le début du voyage, et pour aussi dormir dans un vrai petit motel américain, (autant vivre l’expérience au moins une fois) de s’arrêter à Panguitch, une petite ville juste à coté de Bryce Canyon pour y passer la nuit.

Parfois ce sont les choses qui ne sont pas prévues en amont qui vous font le plus grand bien, et pour le coup Panguitch a été une belle surprise. C’est tout petit, mais très très mignon et vraiment typique ! Nous avons tous les trois adoré se retrouver dans cette ville qui doit vivre uniquement du tourisme (ou presque) et qui tout simplement authentique. (Vous y retrouverez quelques images, dans les vidéo ci-dessous).

Nous nous sommes arrêtés pour le diner et le petit déjeuné au Kenny Ray’s qui propose une cuisine locale où nous avons été très bien accueilli. On y mange mange bien, les assiettes sont à l’image des États-Unis: ENORMES !  comptez 10$ par personne pour un plat. Je vous recommande donc ce diner’s que ce soit pour les assistes sucrées-salées des petits déjeuné ou pour votre plat du soir qui sera plus qu’apprécié après une longue journée de marche.

Le lendemain matin nous avons pris la route pour Page afin de découvrir les nombreuses merveilles qui s’y trouvent dont le fameux Lac Powell. Nous avons changé l’itinéraire de notre road book à ce moment là. Normalement ce jour nous aurions dû nous diriger vers Kanab, tout en continuant à nous enfoncer dans les terres américaines à la découverte des indiens, pour visiter entre autre Capital Reef et Monument Valley et passer la nuit à Moab.

Ce parcours en territoire indien nous rajoutait 900 kilomètres au compteur, nous avions vraiment envie d’aller visiter ces terres, mais pour être honnête, le courage n’était pas avec nous. Il faut savoir aussi que ces parcs (Capital Reef et Monument Valley) sont des réserves indiennes, et que vous ne pouvez pas y accéder avec le pass American is Beautiful. La visite des deux parcs rajoutait une centaines d’euros à notre budget. Ça ne vous parait peut-être pas énorme, sur un voyage de cette envergure, mais croyez moi les dollars filent assez vite. Et puis avant de partir j’avais noté beaucoup de choses à visiter à Page, j’avais même prévu sur notre plan que nous ne passerions sans doute pas par Moab, étant donné que nous avions vraiment envie de découvrir Page et ses alentours : le Lac Powell of course, les canyons et Horseshoe Bend… nous avons donc décidé de passer deux jours à Page, afin de se reposer et de prendre le temps de visiter tranquillement.

Il faut savoir qu’avec un road book chargé dû à ces nombreuses visites ainsi qu’un changement d’hôtel chaque jour, les journées passent extrêmement vites, elles sont aussi très fatigantes, le fait de nous arrêter pendant deux jours au même endroit, et ce à mi-parcours de notre périple nous a fait le plus grand bien.

En arrivant à Page, après avoir trouvé un hôtel avec une grande piscine pour le plus grand bonheur de Laura, nous sommes partis à la découverte du Horseshoe Bend, qui se trouve à quelques kilomètres seulement du centre de Page.

Il faisait très chaud cet après-midi là et Laura n’était pas motivée pour faire la petite randonnée qui nous conduit sur ce lieu absolument unique ! Car pour profiter du paysage il vous faudra marcher 2,5km aller-retour soit un bon kilomètres au travers un petit sentier, qui monte et qui descend. Il est d’ailleurs fortement recommandé (grâce à des panneaux lumineux géants en bas du site) de se munir de bouteilles d’eau. Bien sûr, nous n’en n’avions pas, c’est une gentille américaine qui nous a ouvert sa glacière et nous à offert 4 petites bouteilles d’eau de 1/2 litre.

Même si la chaleur est très lourde et la marche un peu longue, tout du moins pour les enfants, clairement la marche en vaut la chandelle: cet endroit est considéré comme l’une des plus belles merveilles de la région ! Du haut cette immense falaise, moi qui est le vertige autant vous dire que je ne me suis pas trop approchée, nous pouvons observer le fleuve du Colorado aux eaux vertes, qui vient encercler un gigantesque roche de grès rouge. Wouaaaah ! (C’est la nature qui a fait ça ? Oui, je me suis encore fait cette reflexion ;))

Laura qui râlait pendant la marche, a vite oublié ces quelques efforts en arrivant à ce point, la vue est spectaculaire ! Nous nous sommes arrêtés de longues minutes pour profiter du paysage, pendre des photos, et reprendre notre souffle assis sur les roches rouges, avant de repartir. J’ai adoré ce moment avec eux, ici, dans le sud de l’Arizona.

Le lendemain, après avoir eu une mauvaise surprise quand aux prix des visites de Lower et Antelope Canyon, comptez 38 dollars par personnes en pleines saison, pour une visite d’1 heure / 1 heure 30, blindée de touristes. Il est vrai que le lieu est vraiment unique dans son genre : un canyon à ciel ouvert avec ses roches creusées par vent et le sable à la verticale, je vous invite à aller découvrir quelques photos sur internet, vous pourrez ainsi facilement imaginer la beauté de ce canyon lisse. Encore une fois pour une question de budget nous avons décidé de nous poser au lac Powell pour nous baigner. Nous nous sommes arrêtés à Lane Rock, pour profiter de sa petite plage de sables fins tout en admirant cette massive formation rocheuse au milieu de l’eau. En arrivant à Lane Rock faites attention à ne pas vous enliser, le 4×4 est fortement recommandé sur les terres indienne, on sait maintenant pourquoi.

Nous avons profité de l’après midi sur ce point, tout en regardant les nombreuses grosses caravanes américaines et camping-car, posés ici, leur donnant le droit à une terrasse à ciel ouvert avec une vue sans fin sur le Lac Powell. Je vous avouerais que l’espace d’un instant, je me suis imaginée parcourant les routes des USA, au voulant de l’un ces bolides, enfin, Morgan au volant, les filles à l’arrière et moi assise à coté avec mon fameux poste de co-pilote.

Ce avons aussi aidé un homme et sa femme bien embêtés avec leur pick-up et leur caravane enlisés. À quatre malheureusement nous avions du mal à faire bouger le véhicule de quelques centimètres, puis après de longues minutes à attendre qui ce sont transformées en heures, une véritable chaine humaine d’homme est venue lui porter de l’aide. C’était drôlement chouette à voir !

Pour notre troisième et dernier jour à Page nous sommes allés découvrir le  Glen Canyon Dam, fameux barrages construit entre 1956 et 1966, oui 10 ans tout de même, qui est très impressionnant. On peut y stationner très facilement, traverser le pont et profiter de la vue quelques instant. La visite se fait en quelques minutes, alors pourquoi s’en priver.

Nous sommes ensuite partis à Antelope Point Marina, une marina tenue par les indiens et bien moins cher que Wahweap Marina plus tourisme. Les prix vont vraiment du simple au double, alors si vous êtes de passage dans le coin et bien n’hésitez pas longtemps et filez à Antelope Point Marina, vous ferez ainsi de belles économies sur votre ballade en bateau, en scooter des mers ou encore en canoë.

Nous voulions faire du bateau, mais plus aucun bateau de disponible pour cette journée. Comptez 60$ pour deux heures de  ballade en bateau où bon vous semble sur le lac. Laura quand à elle voulait ABSOLUMENT faire du canoë, l’idée lui plaisait bien plus que le bateau et que le scooter des mers, comme quoi des fois les choses les plus simples font tout aussi plaisir :) Nous avons donc loué un canoë pour l’après-midi, Laura et Morgan sont partis se balader quelques heures sur le lac, pendant que je sirotais un jus de citron sur la terrasse du joli bar de la marina.

Nous avons repris la route en tout début d’après midi pour arriver en fin de journée dans la mythique ville de Flagstaff traversée par la fabuleuse route 66!

Découvrez notre road trip en vidéo:

Jour 6 / À la découverte du Horseshoe Bend 

Jour 7 / Repos au Lake Powell 

Jour 8 / Canoë sur le Lac Powell direction Flagstaff