En juin dernier nous avons eu l’immense chance d’emmener Laura aux États-Unis, et à chaque fois que je retombe sur une de ces photos j’en ai les larmes aux yeux.
 
Ce voyage était un pur rêve, on en a pris pleins les yeux. Ces 5000 kilomètres sur les terres américaines étaient dingues !
 
Je mesure chaque jour (oui, je vous assure j’y pense souvent) la chance que nous avons eu de partir avec Showroomprive et de pouvoir emmener Laura avec nous dans ce périple, car je sais que beaucoup ne peuvent voyager.
.
Pour être totalement honnête avec vous, après plus de 13 ans de vie commune, 8 ans de mariage, c’était notre tout premier voyage à deux (plus exactement à 3 avec Laura) et sans le blog je pense que nous ne serions jamais partis, tout du moins pas pour le moment. On aurait attendu d’avoir une situation plus confortable, avec les finances qui s’y prêtent, peut-être que nous l’aurions jamais eue ?
.
Nous ne sommes pas malheureux, nous avons la chance d’être propriétaire, les filles ne manquent de rien, elles font de la gym, de l’équitation, du surf, du piano de la guitare. Mais voyager est un sacré budget, d’autant plus que nous ne voyageons pas seul, ni à deux, mais bien à 3 voir 4 quand il s’agit de ne pas prendre l’avion. Et puis chaque famille à ces priorités. Pour l’instant chez nous, ce sont nos enfants, leurs écoles, leurs activités, leur bien-être, et je reste persuadée que l’on peut être préforment heureux en restant chez soi ;)
 
En 2018 on aurait presque tendance à culpabiliser de ne pas voyager assez, entre les réseaux sociaux, les blogs voyages et notre entourage qui parfois bougent beaucoup. Mais je crois que ce qui est vraiment important et de voyager pour soi et pas pour les autres. “Pas pour les autres” à toute son importance aujourd’hui, croyez-moi aujourd’hui. 
.
Même si nous repensons souvent à notre voyage aux USA les étoiles plein les yeux, et qu’il me tarde de repartir avec les filles découvrir de nouveaux horizons, mais je dois vous avouer une chose : j’adore partir à Paris avec les enfants, j’ai adoré les emmener à Saint-Jean-de-Luz, ou remonter le Gard en canoë à leurs côtés, et j’aime aller à Tours chez des amis… Des voyages à quelques kilomètres de chez nous mais que nous abordons à chaque fois comme des explorateurs. Et ce qui est le plus dingue, c’est que je parle de notre séjour à Saint-Jean-de-Luz ou de la remontée du Gard avec le même enthousiasme que la visite du Horseshoe Bend sur les terres indiennes des États-Unis. 
 .
Voyager ce n’est pas le nombre de kilomètres, voyager c’est découvrir, s’émerveiller, partager et je suis sûre que ne serait-ce qu’à quelques kilomètres de chez vous, qu’il y a quelques beaux voyages à faire.
 .
Voyager est un privilège, soyez patient, croyez en vos rêves, si vous en avez envie un jour vous partirez c’est sûr, et nous aussi nous repartirons !