Le fait d’avoir eu nos enfants jeunes était un choix que je ne regrette pas, même si je dois avouer qu’avec un premier enfant à 22 ans, nous n’avions pas vraiment profité de